Menu

Accueil


Chers amis,
 
La commune avec ses habitants ont subi des évolutions importantes au cours du XXème siècle : une radicale modification de son paysage suite à la désertification, due à la perte de son agriculture de montagne et au reboisement naturel qui en est le corollaire. Il en résulte des conséquences financières liées à la difficulté à gérer une commune, sans ressource pérenne, dont la population varie de 400 à 2500 habitants, variation due, entre autres, à l'attractivité touristique des sports d'hiver.

La commune à même vu son nom évoluer puisque de "Gresse" elle est devenue par arrêté présidentiel "Gresse en Vercors" en reconnaissance du martyr de ses résistants en 1944.
 
Si une commune est avant toute faite de ses habitants, la vie est directement dépendante de son implantation : à 1250 m d'altitude, juste en-dessous du 45ème parallèle, un climat sain mais avec des extrèmes, au pied d'un massif calcaire, point culminant du Vercors, le Grand  Veymont 2341 m ; d'où une terre difficile à travailler.

Ses hommes et ses femmes ont prouvé leur attachement à leurs racines, leur courage à affronter des moments et situations difficiles, leur ténacité à croire en un avenir meilleur. Les nouveaux arrivants, subjugués par la beauté des lieux, apportent leur amour pour ce territoire : une vraie nouvelle dynamique.

Les montagnards sont dit plutôt solitaires ; il n'empêche, économie oblige, que les liens avec les autres communautés sont indispensables et l'ont toujours été. Gresse  en Vercors, à 45 Km de Grenoble, Préfecture de l'Isère et métropole, est membre du Parc Naturel Regional du Vercors et membre de la communauté de communes du Trièves.
 
Je vous laisse le temps de découvrir les multiples visages de notre commune et la richesse humaine de ses habitants.

Alain ROUGALE
Maire de Gresse-en-Vercors
©2015 - COM & NET - Infos légales - Plan du site